EXPOSITIONS CINÉMA QUEER PORTUGUÊS

EXPOSITIONS CINÉMA QUEER PORTUGUÊS

Expositions « CINÉMA QUEER PORTUGUÊS » 

  • du 20 avril au 10 juin
  • du mardi au samedi de 14h à 19h
  • Librairie Vigna
    3 rue Delille`
  • Accès Tram : Ligne 1 – arrêt Garibaldi, Ligne 2 – arrêt Garibaldi-Le Château
  • Entrée libre

Dans le cadre de la saison France-Portugal 2022, la Librairie Vigna rend hommage au cinéma queer portugais en présentant deux expositions consacrées au réalisateur João Pedro Rodrigues et au Queer Lisboa-Festival Internacional de Cinema Queer.

TROIS INSTALLATIONS AU DOJO

TROIS INSTALLATIONS AU DOJO

TROIS INSTALLATIONS AU DOJO

  • Du 28 avril au 7 mai
  • tous les jours de 14h à 18h
  • Le Dojo
    22 bis boulevard Stalingrad
  • Accès Tram :
    Ligne 2 – arrêt Port Lympia
  • Entrée libre

Pendant toute la durée du festival, le Dojo accueille In&Out pour exposer des propositions d’artistes contemporains en lien avec la programmation cinématographique.  

LABORATOIRE « INVITING MOMENTS OF STILLNESS »
de André Uerba
Dans le cadre de la programmation « EcoQueerÉcho » de la Saison France-Portugal 2022.
L’exploration des potentialités d’une rencontre – dans la perspective de construire un espace de partage et de « care » – est ici centrale, par le biais d’une délicate combinaison entre arts performatifs et vidéo.

EN CORPS +
de Stéphane Gérard et Lionel Soukaz
France, 2022, 1h05
Créée dans le cadre de l’exposition « VIH/sida. L’épidémie n’est pas finie » du MUCEM.
A partir de la richesse du Journal annales de Lionel Soukaz, ce montage original cible les formes collectives d’engagement parmi la diversité des fronts de lutte.

NAFAS
de Roy Dib
Liban, 2021, 8’
Créée dans le cadre de l’exposition « The Only Thing Left is to Leave » du Beirut Art Center.
Un souffle. Attendre. Un souffle. Distraction. Un souffle. Temps. Un souffle. Sonner. Un souffle. Luxure. Un souffle. Attendre. Un souffle. Distraction. Un souffle. Temps. Un souffle.

 

O’FANTASMA

O’FANTASMA

O‘FANTASMA

  • Vendredi 29 avril
  • 20h15
  • Cinémathèque de Nice
    Acropolis – 3 esplanade Kennedy
  • Accès Tram
    Ligne 1 – arrêt Acropolis
  • Carte d’abonné annuelle : 2,65€
  • Tarif
    Plein : 3,20€
    Réduit : 2€
    Carnet 5 entrées  :  12,50€

Portugal, 2000, 35 mm, 1h30, VOSTF
de João Pedro Rodrigues
avec Ricardo Meneses, Beatriz Torcato, André Barbosa, Eurico Vieira, Jorge Almeida, Salomão, Joaquim Oliveira

Sélection officielle à la Mostra de Venise

Sergio passe son temps entre une chambre d’hôtel miteuse, des rencontres homosexuelles sans lendemain et son travail d’éboueur dans le quartier nord de Lisbonne Une nuit, il aperçoit un homme qui devient une obsession.

Galerie

LA DERNIÈRE FOIS QUE J'AI VU MACAO
LA DERNIÈRE FOIS QUE J'AI VU MACAO
LA DERNIÈRE FOIS QUE J'AI VU MACAO
LA DERNIÈRE FOIS QUE J'AI VU MACAO

Vidéo & Trailer

SHORT EN QUEER – PORTUGAL

SHORT EN QUEER – PORTUGAL

SHORT EN QUEER – PORTUGAL

  • Vendredi 29 avril
  • 18h30
  • Cinémathèque de Nice
    Acropolis – 3 esplanade Kennedy
  • Accès Tram
    Ligne 1 – arrêt Acropolis
  • Carte d’abonné annuelle : 2,65€
  • Tarif
    Plein : 3,20€
    Réduit : 2€
    Carnet 5 entrées  :  12,50€

A MORDIDA
de Pedro Neves Marques

Portugal / Brésil, 2019, 26’, VOSTF

avec Alina Dorzbacher, Ana Flávia Cavalcanti, Kelner Macedo
Entre une maison dans la Mata Atlântica et une usine de moustiques génétiquement modifiés à São Paulo, une relation polyamoureuse et non binaire cherche à survivre à une épidémie qui touche le Brésil. Alors qu’à l’intérieur de l’usine, des milliers de moustiques naissent quotidiennement, les tensions entre Helmut, Calixto et Tao s’aggravent.

ENCOUNTERS WITH LANDSCAPE (3X)
de Salomé Lamas

Portugal, 2012, 26’, court métrage expérimental, VOSTF

avec Salomé Lamas
« Fin 2011, je suis arrivée à Sete Cidades, aux Açores. J’ai repensé aux idées d’Emmanuel Kant sur le sublime. Nous éprouvons le sublime quand notre imagination ne parvient pas à saisir la grandeur des événements naturels et supplante cet échec par un plaisir dans sa capacité à saisir ces aspects de la nature en vertu d’une idée de la raison. » S. L.

Ø iLHA
de Cláudia Varejão & Joana Castro
Portugal, 2020, 11’, court métrage expérimental, VOSTF
avec Elizabete Francisca, Renata Portas, Tita Maravilha
Composé par plusieurs paysages au sein d’un même paysage, de territoires façonnés par le temps intérieur et extérieur, Ø ilha n’a pas de territoires privatisés. Ces paysages ne s’accommodent pas, ils se développent au gré des rencontres, des heurts et des frictions. Entre le silence et l’intimité, de nouvelles îles se façonnent, dans une possible rencontre entre la vie et la mort.

FLORES
de Jorge Jácome
Portugal, 2017, 26’, VOSTF
avec André Andrade, Pedro Rosa, Gabriel Desplanque, Jorge Jácome
En raison de la prolifération incontrôlable d’hortensias, la population açorienne se voit forcée d’abandonner les îles. Le film est une réflexion nostalgique et politique sur le territoire et l’identité, ainsi que sur le rôle que nous jouons dans les lieux auxquels nous appartenons.

Galerie

LA DERNIÈRE FOIS QUE J'AI VU MACAO
LA DERNIÈRE FOIS QUE J'AI VU MACAO
LA DERNIÈRE FOIS QUE J'AI VU MACAO
LA DERNIÈRE FOIS QUE J'AI VU MACAO

RENCONTRE AVEC CY LECERF MAULPOIX 

RENCONTRE AVEC CY LECERF MAULPOIX 

RENCONTRE AVEC CY LECERF MAULPOIX

ÉcologieS déviantes : voyage en terres queers 

  •  Vendredi 29 avril
  • 20h30
  • Les Parleuses
    18 rue Defly / 5 place du Général Marshall
  • Accès Tram
    Ligne 1 – arrêt Garibaldi
    Ligne 2 – arrêt Garibaldi -Le Château
  • Entrée libre

RENCONTRE AVEC CY LECERF MAULPOIX
autour du livre Écologies déviantes : voyage en terres queers (Cambourakis, 2021)
Invitation au voyage, à l’enquête et à la réflexion politique sur l’articulation des luttes contemporaines, ce livre met au jour des généalogies oubliées permettant de reconnaître la dette de l’écologie politique à ses précurseurEUSEs déviantEs : Derek Jarman, Edward Carpenter, le Bloomsbury Group ou les Radical Faeries… À l’heure où chacunE est concernéE par les enjeux écologiques planétaires, il propose de nouvelles pistes militantes pour construire, à partir de perspectives minoritaires, un mouvement réellement inclusif.

Cy Lecerf Maulpoix
Cy Lecerf Maulpoix est engagé dans des collectifs d’action transpédégouines et de justice climatique depuis la COP21. Journaliste indépendant, il couvre les luttes sociales au travers d’entretiens, d’enquêtes et de reportages parus dans la presse généraliste et spécialisée. En tant qu’auteur et traducteur, il développe actuellement plusieurs projets théoriques et poétiques liés à l’écologie queer.

Galerie

LA DERNIÈRE FOIS QUE J'AI VU MACAO
LA DERNIÈRE FOIS QUE J'AI VU MACAO