EXPOSITIONS CINÉMA QUEER PORTUGUÊS

EXPOSITIONS CINÉMA QUEER PORTUGUÊS

Expositions « CINÉMA QUEER PORTUGUÊS » 

  • du 20 avril au 10 juin
  • du mardi au samedi de 14h à 19h
  • Librairie Vigna
    3 rue Delille`
  • Accès Tram : Ligne 1 – arrêt Garibaldi, Ligne 2 – arrêt Garibaldi-Le Château
  • Entrée libre

Dans le cadre de la saison France-Portugal 2022, la Librairie Vigna rend hommage au cinéma queer portugais en présentant deux expositions consacrées au réalisateur João Pedro Rodrigues et au Queer Lisboa-Festival Internacional de Cinema Queer.

TROIS INSTALLATIONS AU DOJO

TROIS INSTALLATIONS AU DOJO

TROIS INSTALLATIONS AU DOJO

  • Du 28 avril au 7 mai
  • tous les jours de 14h à 18h
  • Le Dojo
    22 bis boulevard Stalingrad
  • Accès Tram :
    Ligne 2 – arrêt Port Lympia
  • Entrée libre

Pendant toute la durée du festival, le Dojo accueille In&Out pour exposer des propositions d’artistes contemporains en lien avec la programmation cinématographique.  

LABORATOIRE « INVITING MOMENTS OF STILLNESS »
de André Uerba
Dans le cadre de la programmation « EcoQueerÉcho » de la Saison France-Portugal 2022.
L’exploration des potentialités d’une rencontre – dans la perspective de construire un espace de partage et de « care » – est ici centrale, par le biais d’une délicate combinaison entre arts performatifs et vidéo.

EN CORPS +
de Stéphane Gérard et Lionel Soukaz
France, 2022, 1h05
Créée dans le cadre de l’exposition « VIH/sida. L’épidémie n’est pas finie » du MUCEM.
A partir de la richesse du Journal annales de Lionel Soukaz, ce montage original cible les formes collectives d’engagement parmi la diversité des fronts de lutte.

NAFAS
de Roy Dib
Liban, 2021, 8’
Créée dans le cadre de l’exposition « The Only Thing Left is to Leave » du Beirut Art Center.
Un souffle. Attendre. Un souffle. Distraction. Un souffle. Temps. Un souffle. Sonner. Un souffle. Luxure. Un souffle. Attendre. Un souffle. Distraction. Un souffle. Temps. Un souffle.

 

LA DERNIÈRE FOIS QUE J’AI VU MACAO

LA DERNIÈRE FOIS QUE J’AI VU MACAO

LA DERNIÈRE FOIS QUE J’AI VU MACAO

  • Mercredi 4 mai
  • 14h
  • Cinémathèque de Nice
    Acropolis – 3 esplanade Kennedy
  • Accès Tram
    Ligne 1 – arrêt Acropolis
  • Carte d’abonné annuelle : 2,65€
  • Tarif
    Plein : 3,20€
    Réduit : 2€
    Carnet 5 entrées  :  12,50€

Portugal/France, 2012, 1h22, VOSTF
de João Pedro Rodrigues et João Rui Guerra da Mata
avec Cindy Scrash, João Rui Guerra da Mata, João Pedro Rodrigues

Mention spéciale du jury au Festival du film de Locarno

« Trente ans plus tard, je me rends à Macao où je ne suis jamais revenu depuis mon enfance. J’ai reçu un mail à Lisbonne de Candy, une amie dont je n’avais plus de nouvelles depuis longtemps. Elle disait s’être encore aventurée avec les mauvais garçons et me priait de venir à Macao où se passaient des choses “effrayantes”. Fatigué, après des heures de vol, j’approche de Macao à bord du ferry qui me fera remonter le temps, jusqu’à la période la plus heureuse de ma vie. »

Galerie

LA DERNIÈRE FOIS QUE J'AI VU MACAO
LA DERNIÈRE FOIS QUE J'AI VU MACAO
LA DERNIÈRE FOIS QUE J'AI VU MACAO
LA DERNIÈRE FOIS QUE J'AI VU MACAO

Vidéo & Trailer

DONNA HARAWAY : STORY TELLING FOR EARTHLY SURVIVAL

DONNA HARAWAY : STORY TELLING FOR EARTHLY SURVIVAL

DONNA HARAWAY : STORY TELLING for EARTHLY SURVIVAL

  • Mercredi 4 mai
  • 19h
  • Villa Arson
    20 av. Stephen Liégeard
  • Accès Tram
    Ligne 1 – arrêt Le Ray
  • Carte d’abonné annuelle : 2,65€
  • Tarif
    Plein : 5€
    Réduit : 3€
    Entrée libre pour les étudiants


France/Belgique, 2016, 1h21, documentaire, VOSTF
de Fabrizio Terranova
avec Donna Haraway, Rusten Hogness, Cayenne Pepper, Suze Rutherford, Jaye Miller 

Donna Haraway est professeure émérite, féministe, passionnée de science et de fiction. Elle s’est fait connaître dans les années 1980 par son travail sur les questions liées au féminisme, au genre et à l’identité, à la politique et à la technologie. Haraway est une conteuse douée qui retrace, dans une époque de catastrophe, un univers rebelle et plein d’espoir rempli de créatures et d’espèces transfuturistes.

La projection sera suivie d’un cocktail.

Galerie

LA DERNIÈRE FOIS QUE J'AI VU MACAO
LA DERNIÈRE FOIS QUE J'AI VU MACAO

Vidéo & Trailer

LABORATOIRE « INVITING MOMENTS OF STILLNESS » 

LABORATOIRE « INVITING MOMENTS OF STILLNESS » 

LABORATOIRe

INVITING MOMENTS OF STILLNESS

  • Jeudi 5 & Vendredi 6 mai
  • De 10h à 16h30
  • Le Dojo
    22 bis boulevard Stalingrad
  • Accès Tram :
    Ligne 2 – arrêt Port Lympia
  • Tarif
    Entrée libre

LABORATOIRE « INVITING MOMENTS OF STILLNESS » 

de et avec André Uerba

André Uerba développe un travail proteïforme à partir de ses connaissances en matière d’études corporelles, de performance, de coordination de groupe et de son expérience dans le domaine du spectacle vivant. Développer la capacité de prendre soin, de s’engager et de répondre à cet état de vulnérabilité chez soi et chez les autres. L’expérience de l’exploration des potentialités d’une rencontre, dans la perspective de construire un espace de partage et de « care »,  est ici centrale, au travers de l’expérimentation d’une écologie des émotions – sans montage et en temps réel – par le biais d’une délicate combinaison entre arts performatifs et vidéo.

Un échange informel sur le laboratoire sera proposé au public le 6 mai à partir de 15h.

D’autres œuvres d’André Uerba sont exposées au Dojo de 14h à 18h, durant toute la durée du festival.

André Uerba
Né à Lisbonne, il a grandi en banlieue, d’où vient l’essentiel de son inspiration. Il est interprète, chorégraphe et artiste visuel avec une maîtrise en arts, solo/danse/auteur au HZT Berlin. Auparavant, il a étudié la photographie avancée au Centro de Arte e Comunicação Visual de Lisbonne. Ses projets opèrent au croisement entre la danse/performance et les œuvres visuelles, unies par un intérêt particulier pour la poétique qui émerge dans un cadre de réalisation plus lent, où le « sens » se révèle à un autre rythme..

Galerie