EXPOSITIONS CINÉMA QUEER PORTUGUÊS

EXPOSITIONS CINÉMA QUEER PORTUGUÊS

Expositions « CINÉMA QUEER PORTUGUÊS » 

  • du 20 avril au 10 juin
  • du mardi au samedi de 14h à 19h
  • Librairie Vigna
    3 rue Delille`
  • Accès Tram : Ligne 1 – arrêt Garibaldi, Ligne 2 – arrêt Garibaldi-Le Château
  • Entrée libre

Dans le cadre de la saison France-Portugal 2022, la Librairie Vigna rend hommage au cinéma queer portugais en présentant deux expositions consacrées au réalisateur João Pedro Rodrigues et au Queer Lisboa-Festival Internacional de Cinema Queer.

TROIS INSTALLATIONS AU DOJO

TROIS INSTALLATIONS AU DOJO

TROIS INSTALLATIONS AU DOJO

  • Du 28 avril au 7 mai
  • tous les jours de 14h à 18h
  • Le Dojo
    22 bis boulevard Stalingrad
  • Accès Tram :
    Ligne 2 – arrêt Port Lympia
  • Entrée libre

Pendant toute la durée du festival, le Dojo accueille In&Out pour exposer des propositions d’artistes contemporains en lien avec la programmation cinématographique.  

LABORATOIRE « INVITING MOMENTS OF STILLNESS »
de André Uerba
Dans le cadre de la programmation « EcoQueerÉcho » de la Saison France-Portugal 2022.
L’exploration des potentialités d’une rencontre – dans la perspective de construire un espace de partage et de « care » – est ici centrale, par le biais d’une délicate combinaison entre arts performatifs et vidéo.

EN CORPS +
de Stéphane Gérard et Lionel Soukaz
France, 2022, 1h05
Créée dans le cadre de l’exposition « VIH/sida. L’épidémie n’est pas finie » du MUCEM.
A partir de la richesse du Journal annales de Lionel Soukaz, ce montage original cible les formes collectives d’engagement parmi la diversité des fronts de lutte.

NAFAS
de Roy Dib
Liban, 2021, 8’
Créée dans le cadre de l’exposition « The Only Thing Left is to Leave » du Beirut Art Center.
Un souffle. Attendre. Un souffle. Distraction. Un souffle. Temps. Un souffle. Sonner. Un souffle. Luxure. Un souffle. Attendre. Un souffle. Distraction. Un souffle. Temps. Un souffle.

 

CARTE BLANCHE À JEAN-SÉBASTIEN CHAUVIN

CARTE BLANCHE À JEAN-SÉBASTIEN CHAUVIN

Carte blanche à Jean-Sébastien Chauvin

  • Dimanche 1er mai
  • 19h15
  • Cinéma Le Belmondo
    16 place Garibaldi
  • Accès Tram :
    > Ligne 1 – arrêt Garibaldi
    > Ligne 2 – arrêt Garibaldi / Le Château
  • Tarif
    Plein : 8€
    Réduit : 6,50€
    Carnet 10 entrées  :  60€

« Lorsque le festival In & Out de Nice m’a proposé cette carte blanche autour de mon court-métrage Mars exalté, j’ai pensé à trois films avec lesquels je me sens particulièrement en affinité. Trois œuvres qui ont pour sujet l’érotisme, le désir et qui l’expriment dans une forme expérimentale singulière faite de répétitions, de boucles. Ce sont les amoureuses de Barbara Hammer qui se suivent dans des rituels sans cesse renouvelés au milieu d’une nature idyllique, les variations minimalistes de Frank Beauvais sur un visage adoré ou les étranges lacets narratifs des Îles de Yann Gonzalez qui font circuler le désir d’un.e inconnu.e.s à l’autre. Ce sont des œuvres obsessionnelles et amoureuses où le désir lesbien, homosexuel, queer est moins porté par l’envie de raconter une histoire que par celui de plonger à cœur perdu dans le temps présent du désir, la condensation érotique, quelque part entre le paradis de l’amour et l’enfer des passions. » Jean-Sébastien Chauvin

MARS EXALTÉ
de Jean-Sébastien Chauvin
France, 2022, 17’50, expérimental
Un homme endormi rêve d’une ville à la tombée du jour.

WOMEN I LOVE
de Barbara Hammer
États-Unis, 1976, 22’40, expérimental
Série de portraits « caméo » d’amis et amantes de la cinéaste, entrecoupés d’une ode ludique à la nature, aux fruits et aux légumes. Les images culminent dans le tableau tantrique d’une sexualité soutenue.

COMPILATION, 12 INSTANTS D’AMOUR NON PARTAGÉ
de Frank Beauvais
France, 2007, 40’, expérimental
« En juin dernier, je faisais la rencontre d’Arno, un garçon de vingt ans dont je tombais immédiatement amoureux. Pour être sûr de le revoir alors que ce sentiment n’était pas partagé, je lui ai proposé pendant tout l’été, du 21 juin au 21 septembre, de venir quotidiennement chez moi écouter de la musique. Une musique qui deviendrait l’unique dialogue entre nous, commenterait l’évolution de mes sentiments à son égard, le pousserait dans ses retranchements, le caresserait et le brusquerait. » F. B.

LES ÎLES
de Yann Gonzalez
France, 2016, 24’
Sélection Semaine de la Critique du Festival de Cannes
Dans une ambiance nocturne, des personnages traversent un dédale érotique et amoureux avec le désir pour seul guide.

Projection suivie d’un échange avec Jean-Sébastien Chauvin

 

Galerie

LA PROMESSE D'UN ÉTÉ
LA PROMESSE D'UN ÉTÉ
LA PROMESSE D'UN ÉTÉ
LA PROMESSE D'UN ÉTÉ

ULTRAVIOLETTE & LE GANG DES CRACHEUSES DE SANG

ULTRAVIOLETTE & LE GANG DES CRACHEUSES DE SANG

ULTRAVIOLETTE & LE GANG DES CRACHEUSES DE SANG

  • Dimanche 1er mai
  • 15h45
  • Cinéma Le Belmondo
    16 place Garibaldi
  • Accès Tram :
    > Ligne 1 – arrêt Garibaldi
    > Ligne 2 – arrêt Garibaldi / Le Château
  • Tarif
    Plein : 8€
    Réduit : 6,50€
    Carnet 10 entrées  :  60€

France, 2021, 1h14, documentaire
de Claudie Hunzinger et Robin Hunzinger

Dans une boîte à souvenir, le récit de vie palpitant d’une jeune femme semblait attendre un regard pour s’éveiller. Comme suspendu dans le temps et l’espace, l’histoire d’Emma est exhumée par sa fille et son petit-fils grâce à des cahiers intimes et des lettres vibrantes. Ses mots pour Marcelle, la tuberculose et la vie au sanatorium, le gang des cracheuses de sang, Emma narre son existence, l’amour fou toujours en tête.

Galerie

GUERMANTES
GUERMANTES
GUERMANTES

Vidéo & Trailer

THE ARCHIVETTES

THE ARCHIVETTES

THE ARCHIVETTES

  • Dimanche 1er mai
  • 17h00
  • Librairie Vigna
    3 rue Delille 
  • Accès Tram :
    > Ligne 1 – arrêt Garibaldi
    > Ligne 2 – arrêt Garibaldi / Le Château
  • Tarif
    Entrée libre

États-Unis, 2018, 1h01, VOSTF
de Megan Rossman

« Notre histoire disparaissait aussi vite que nous la vivions. » Partant de ce constat, Deborah Edel et Joan Nestle ont fondé les Lesbian Herstory Archives, la plus importante collection au monde de documents et d’objets par et sur des lesbiennes. Depuis plus de 40 ans, au fil des jalons de l’histoire des LGBTQIA+, les bénévoles de l’organisation ont littéralement sauvé leur histoire de la poubelle. Aujourd’hui, les co-fondatrices septuagénaires font face à de nombreux défis : passer la main, numériser les collections, assurer le renouvellement des militantes dans une période politiquement chargée, rester unies pour lutter contre l’invisibilité et créer « un endroit positif, qui dit oui c’est possible ».

La projection sera suivie d’un échange autour de « la place des archives dans nos luttes » avec Sam Bourcier, du Collectif Archives LGBTQI de Paris, et Patrick Cardon des éditions GayKitchCamp, qui rééditent la revue Akademos de Jacques d’Adelswärd-Fersen.

Patrick Cardon
« La recherche de document est une sexualité comme une autre – même si très minoritaire. Je dis sexualité, parce que c’est un désir, un plaisir, une obsession, une addiction. » Né en 1952, Patrick Cardon est l’une des figures fortes du militantisme homosexuel français. En 1977, il se présente aux élections municipales d’Aix-en-Provence sur une liste « homosexuelle » qu’il ne déposera finalement pas. Mais il remettra ça en 1981 en se présentant aux législatives en tant que candidat homosexuel sous la bannière du PSU. Il fonde en 1989 les éditions GayKitschCamp qui rééditent des textes rares de la culture gay et lesbienne, soit plus de 80 titres à ce jour. Il est aussi à l’origine du festival de films gays, lesbiens, transgenres et interculturels de Lille Question de Genre de 1991 à 2005.

Sam Bourcier
Sam Bourcier enseigne les études genres et les études queer à l’université de Lille. Il est le fondateur du ZOO, le 1er collectif Queer en France. Il est l’auteur de Queer Zones, la trilogie (Amsterdam) et d’Homo INC.Orporated, Le Triangle et la Licorne qui pète aux éditions Cambourakis. Son prochain livre, Le Pouls de l’archive, c’est en nous qu’il bat! sort aux éditions Cambourakis en 2022.

 

Galerie

LA PROMESSE D'UN ÉTÉ

Vidéo & Trailer